B.R.A Tendance Restauration - 379 - Janvier/Février 2017

Les traiteurs, qui ont enregistré de mauvais résultats en septembre, doivent compter sur les fêtes pour se redresser. © Fotolia.com

L’Observatoire

Des reprises qui se confirment


Chiffres d’affaires

Septembre 2016. Source Insee.

En septembre 2016, 17 des 24 évolutions d’indices de CA référencées ci-dessus étaient positives. La restauration progresse globalement sur un an, notamment grâce au snacking et à la restauration traditionnelle.

En croissance de 0,5 % sur les 4 derniers mois, le volume des ventes dans les CHR a été surtout poussé par un beau rebond dans l'hébergement : + 1,5 % en septembre, alors qu’il a été quasiment stable dans la restauration. Au global, le volume des ventes du secteur CHR progresse nettement sur le 3e trimestre (+ 1,3 %) et sur un an (+ 3,3 %).

en hausse

Les mauvais résultats du début de l’été 2016 sont oubliés pour la restauration traditionnelle qui affichait donc de belles progressions en septembre, surtout en glissement annuel : + 4,5 % en volume et + 6 % en valeur. La restauration rapide poursuit quant à elle sa croissance, avec des résultats encore meilleurs que ceux du mois précédent. Après les chutes d’août, les cafétérias retrouvent la croissance, même si celle-ci reste assez timide. Seule l’évolution annuelle de leur indice de CA en volume reste dans le rouge.

en baisse

Déjà touchés en août, les traiteurs ont accusé une belle chute de résultats en septembre 2016 : - 2,2 % pour le volume des ventes, engendrant une stagnation sur un an. Les fêtes devraient normalement être davantage favorables à ce segment. Les débits de boissons, qui affichaient d’étonnantes croissances ces derniers mois, ont retrouvé une baisse d’activité. Par rapport à 2015, ce segment affiche toujours + 10 % environ, et son indice reste largement au-dessus de sa base 100 de 2010.
Notons, d’autre part, que le chiffre d’affaires en valeur des grandes surfaces alimentaires a légèrement reculé en octobre : - 0,2 %, contre + 1,2 % en septembre. Cela s’explique notamment par la baisse des ventes de produits alimentaires (- 2,1 % en octobre).

La croissance à l’épreuve des incertitudes

Dans une note de conjoncture publiée le 15 décembre, l’Insee indique que la croissance est « à l’épreuve des incertitudes ». Ses auteurs indiquent qu’en France, « la demande interne tirerait la croissance du PIB qui s’élèverait à + 0,4 % au dernier trimestre 2016 puis resterait presque sur ce rythme au premier semestre 2017 ».
L’acquis de croissance pour 2017, toujours selon l’Insee, « s’élèverait à + 1 % à mi-année, comme un an plus tôt ». Le commerce extérieur « cesserait quasiment de peser sur la croissance au premier semestre 2017 ».
L’Insee ajoute que l’emploi total « progresserait de presque 190 000 postes en 2016 puis de 70 000 postes au premier semestre 2017 ». Le taux de chômage « baisserait à nouveau légèrement », pour atteindre 9,8 % mi-2017, contre 10 % à l’été 2016.

Retrouvez la Note de conjoncture complète réalisée par Vladimir Passeron, Dorian Roucher, Vincent Dortet-Bernadet et Pauline Meinzel, sur le site www.insee.fr

Prix

Novembre 2016. Source Insee.

Prix moyens, vente au détail, en métropole.

• Demi de bière
blonde en salle 2,85 €
Stable sur 1 mois
et un an

• Boisson cola en salle 3,16 €
Stable sur un mois
+ 0,6 % sur un an

Pas d’évolution pour ces 2 prix moyens en novembre. Celui de la bière blonde en salle est stable depuis 4 mois et reste 1 centime sous son plus haut niveau, enregistré en décembre 2015.
La boisson cola suit la tendance de la stagnation, son prix moyen étant resté, en novembre, à son niveau maximal de 3,16 €.

• Apéritif anisé 45° 17,90 € le L

+ 0,3 % sur un mois
- 0,2 % sur un an

• Whisky 14,20 € 75 cl

- 0,5 % sur un mois
- 0,8 % sur un an

Après la baisse d’octobre, le prix moyen de l’apéritif anisé a repris quelques forces et remonte vers son record de l’été 2014 (17,97 €). L’évolution reste cependant négative en glissement annuel.
Le prix moyen du whisky est, quant à lui, reparti à la baisse en novembre, pour atteindre son plus bas niveau depuis juillet 2013.

Indice des prix à la consommation, France hors Mayotte.

• Alimentation
+ 0,1 % sur un mois
+ 0,5 % sur un an

Sur un an, les prix à la consommation auraient pris 0,5 %, après + 0,4 % en octobre, selon une estimation provisoire réalisée fin novembre. Cette légère hausse de l'inflation résulterait d'une nette accélération des prix de l'énergie et d'un rebond modeste des prix de l'alimentation : + 0,1 % d’octobre à novembre et + 0,5 % de novembre 2015 à novembre 2016.

Infos du marché

Hausse du climat des affaires en décembre

Le climat des affaires en France a grimpé de 3 points en décembre, se plaçant 5 points au-dessus de sa moyenne de long terme. Dans les services, il a même pris 4 points. Au global, il a atteint son plus haut niveau depuis l'été 2011. Pas d’exception pour les CHR, où le climat des affaires a gagné 3 points en décembre. Dans ce secteur, les soldes relatifs aux effectifs passés et aux perspectives générales se sont nettement redressés et sont repassés au-dessus de leur moyenne de long terme.

Source : Insee - Enquête mensuelle de conjoncture dans les services. Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages. Décembre 2016.

C’est la hausse du coût des salaires seuls dans l'hébergement-restauration, en glissement annuel, au 3e trimestre 2016, après - 0,1 % au 2e trimestre. Entre les 2 trimestres, les salaires dans les CHR ont augmenté de 0,1 %, après - 0,7 % entre le 1er et le 2e trimestre 2016. Sur l’ensemble des secteurs marchands non agricoles, l'indice du coût du travail (ICT) - salaires seuls a pris 1,4 %.

Sources : Acoss, Dares, Insee.

C’est la hausse du nombre de créations d’entreprises dans les CHR sur un mois. 2 768 entreprises ont été créées en novembre contre 2 689 en octobre et 2 600 en septembre.

Source : Insee, Sirene - données CVS - y compris micro-entrepreneurs.

Par Sylvain Pagure


Articles liés

Baromètre Facebook

Les enseignes les plus dynamiques en nombre de posts • En novembre, Mc Donald’s a fortement mis en avant son jeu Monopoly et sa nouvelle gamme «...


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel