Hostelco

03-03-2016

8 concepts de snacking innovants récompensés par un prix national


Partenaire du Sandwich & Snack Show, le magazine professionnel B.R.A. Tendances Restauration récompensera 8 concepts de restauration rapide le 15 mars à Paris. Les Trophées B.R.A. Concepts Snacking sont remis chaque année à des établissements français nouveaux et innovants qui, par l’originalité de leur décor, de leur concept ou de leur offre, participent à l’évolution du marché.

Au coeur des critères de sélection de ces prix nationaux se trouvent la créativité, l’audace et la volonté des entrepreneurs. Ces restaurateurs se retrouveront pour une table ronde publique sur l’Espace Snacking Concepts du salon le mardi 15 mars de 12h à 13h. L’événement intégrera une présentation des concepts ainsi que des échanges entre professionnels et avec le public, qui permettront de mieux comprendre les originalités de ces concepts et les clés de leurs succès.

Des enseignes à fort potentiel

Les précédentes éditions des Trophées B.R.A. Concepts Snacking ont mis à l’honneur plus de 30 enseignes dont beaucoup ont, depuis, fait un long chemin. À Paris, Joosbayoo et Wine by One se sont déployés et Boco ne cesse de faire parler de lui. Depuis l’an dernier, Anticafé a annoncé son lancement en franchise, Mon Petit Poulet a ouvert d’autres unités et Pancake Sisters songe à son développement. L’atypique Monument Café de Versailles a lui aussi fait des petits. En province, nous avions découvert Au Fût et à Mesure à Lille peu après son ouverture, un concept de bar original aujourd’hui installé dans plus de 10 villes françaises. L’enseigne strasbourgeoise Pur Etc., récompensée dès 2010, poursuit son déploiement. Le bar à fromage L’Épicier Grand Cru se porte très bien, tout comme La Panisse à Marseille et Le Bonheur est dans le Pot à Toulouse.

Une 6e promotion riche en idées

La diversité et l’originalité des concepts retenus cette année prouvent que le secteur est toujours en ébullition. Trois établissements parisiens sont à l’honneur : Huabu, La Boucherie Végétarienne et L’Improbable. La capitale remporte aussi le prix spécial food truck avec Épices & Love. Le Sud est représenté par Giulietta (Sète), Maison Nosh (Aix-en-Provence) et Sard’in (Marseille). À l’ouest, c’est Suppli Factory (Nantes) qui a retenu l’attention du magazine B.R.A. Tendances Restauration.

6 grandes tendances pour 2015

Les principales tendances qui ressortent de cette sélection sont :
. La modernisation de produits traditionnels et réconfortants
. La mise en avant des terroirs et de la qualité des produits
. Un cadre, un design et un marketing ultra-soignés
. Le souhait d’étonner les clients avec des offres atypiques
. Des préparations minute et des options sur-mesure
. La volonté de proposer une expérience client complète.

Les lauréats des Trophées B.R.A Concepts Snacking 2016

GIULIETTA à Sète - « La tielle totalement dépoussiérée »
Comme tous bons Sétois, Cédric et Vanessa Annarumo ont grandi avec la tielle, cette tarte faite de pâte à pain, sauce tomate maison et poulpe. L’an dernier, le couple s’est lancé sur le marché très concurrentiel des tiellistes de la ville, avec un design et un marketing soignés et des recettes originales (aubergines, parmesan etc.). Proposé en trois formats, le produit est fabriqué avec un grand savoir-faire dans un laboratoire ouvert sur la rue. Le succès étant au rendez-vous, les fondateurs songent à un développement. Ticket moyen à 12 €. Ouvert depuis juillet 2015. Prix remis à Cédric et Vanessa Annarumo.

HUABU à Paris - « La restauration chinoise conceptualisée »
Huabu est une cantine moderne et qualitative dédiée à la street-food chinoise. Cet établissement urbain et soigné prépare ses plats à la minute, à partir de produits frais et dans une cuisine ouverte. Derrière un long comptoir, des chefs asiatiques font sauter dans de grands woks des spécialités telles que le poulet Kung Pao, le poulet général Tso, le porc Beng Bang, le riz frit aux légumes et les nouilles sautées. Les fondateurs prévoient, dès cette année, trois nouvelles unités à Paris et un lancement en franchise. Ticket moyen à 11,50 €. Ouvert depuis mars 2015. Prix remis à Samuel Cohen et Kristin Frederick.

LA BOUCHERIE VÉGÉTARIENNE à Paris - « L’avènement du végétal »
Burgers, boulettes ou nuggets... La Boucherie Végétarienne propose une offre snacking classique. À un détail près : si tous les plats semblent intégrer de la viande, aucun n’en contient ! Une prouesse qui tient en une innovation : les substituts de viande végétariens. La carte de ce petit lieu a été conçue par un chef spécialisé en restauration rapide. Les plats sont cuisinés minute et accompagnés de sauce maison et de légumes de saison marinés, confits au four et saisis à la plancha. Six à huit nouvelles unités sont déjà prévues pour 2016. Ticket moyen à 14 €. Ouvert depuis mars 2015. Prix remis à Philippe Conte et Isabelle Bensimon.

L’IMPROBABLE à Paris - « Des pistolets dans un hangar animé »
Niché dans un hangar de 100m² au coeur de Paris, ce lieu voit son décor et son aménagement évoluer selon les saisons, entre grange festive d’avant-guerre et café cosy berlinois. Parfois coffee shop, parfois bar décontracté, ce « speak easy » est aussi une sandwicherie atypique. Depuis un vieux van sont servis des pistolets, ces pains ronds garnis venus de Belgique. Les farces sont soignées, préparées avec des produits locaux et artisanaux et la participation de chefs étoilés. Le management horizontal est lui aussi étonnant. Ticket moyen à 12 €. Ouvert depuis mars 2015. Prix remis à Didier Bille, Jean Kuentz et Theo Sarezza.

MAISON NOSH à Aix - « Le fast good aux 100 recettes de hot dogs »
Dans un cadre moderne aux matériaux bruts, Maison Nosh souhaite redorer le blason du hot dog. Ses recettes sont fraîches, créatives et diététiques, avec deux nouvelles propositions chaque semaine. Le client peut adapter son hot dog à ses envies en choisissant, en plus de la recette, un pain (nature, fromage, sésame ou pavot) et un type de saucisse (porc, boeuf ou tofu). Plus de 100 recettes ont déjà été imaginées et feront l’objet d’un livre. Le lieu propose aussi des muffins salés et des desserts sains, faits maison. Ticket moyen à 10 €. Ouvert depuis février 2015. Prix remis à Julie Turle, Chris Turle et Cécile Lafontan.

SARD’IN à Marseille - « La sardine source de créativité »
Antony Germani veut prouver que la sardine, produit simple et accessible, mérite le détour. Il accompagne des conserves portugaises, espagnoles et marseillaises de beurres aromatisés maison et en fait vieillir certaines en cave. Il propose aussi une carte du marché qualitative avec notamment une soupe et un fish & chips de sardines fraîches et un bagel de sardine croustillante. En soirée, place aux tapas parmi lesquelles des beignets de sardines. À venir des paniers pique-nique, une duplication et la franchise. Ticket moyen à 18 €, 30 € le soir. Ouvert depuis juin 2015. Prix remis à Antony Germani.

SUPPLI FACTORY à Nantes - « Les boulettes italiennes revisitées »
Dans ce fast good nantais, le riz est cuisiné selon deux recettes typiques italiennes : le suppli, boulette de riz à la tomate avec parmesan, basilic, émincé de carottes et d’oignons et coeur fondant à la mozzarella ; et l’arancini, boule de riz avec garniture et chapelure. Cinq déclinaisons de cette dernière sont disponibles chaque jour, dont le best-seller au boeuf braisé. Tout est fait maison avec des produits frais de saison et le menu met en avant les producteurs et le bio. Bientôt une 2e adresse avec un laboratoire. Ticket moyen à 8 €, 10 € le soir. Ouvert depuis oct. 2014. Prix remis à Valentin Branger et François Grolleau.

Prix spécial food-truck ÉPICES & LOVE à Paris - « L’épice comme ligne culinaire »
Épices & Love veut se démarquer des autres food trucks en se donnant l’épice comme ligne culinaire. Le concept fait dialoguer les cultures du monde avec une cuisine maison à base de produits frais régionaux. Des grands classiques de la cuisine française sont revisités avec des épices issues du commerce équitable ou bio, comme la cannelle du Sri Lanka, le safran d’Iran ou le poivre du Népal. Au coeur de la carte se trouve la dosa, un standard de la street food indienne, garnie là aussi de recettes originales et finement épicées. Ticket moyen à 5,70 €. Lancé en mars 2015. Prix remis à Marie-Sixtine Dumont et Suraya Moledina.


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel