08-02-2018

Focus sur la mutation digitale en restauration par Food Service Vision et Food Service Factory


Food Service Factory et Food Service Vision dévoilent une nouvelle étude sur les chiffres clés et faits marquants de l’année dernière concernant le marché du foodservice en France.
Réalisée à partir de leur base de données des startups digitales du foodservice et des études de Food Service Vision sur les Millennials et la Restauration Digitale, elle permet d’aider, de guider et de conseiller les chaînes de restaurations, distributeurs et autres fournisseurs face aux bouleversements suscités par les Millenials et les nouveaux comportements alimentaires associés.
Depuis 2 ans en effet, Food Service Factory et Food Service Vision tentent de répondre à de nombreuses questions (digitalisation du parcours client, création d’une relation client digitale pertinente avec les canaux traditionnels, optimisation de la relation avec le consommateur via le digital, choix des solutions/partenaires adaptées, etc.) via la mise en place d’un observatoire des pratiques digitale des utilisateurs/consommateurs. Veille internationale des tendances digitales, conseil en stratégie digitale Food Service, pilotage d’une base de données de plus de 300 startups digitales françaises quotidiennement mise à jour, identification, sélection et mise en relation avec les startups les plus prometteuses du marché : telle est l’offre actuellement proposée.
Leur dernière étude dévoile ainsi les nouveautés 2017 en Front et Back Office, révélant une intégration plus rapide du digital dans les relations clients du restaurateur que dans son métier de gestionnaire. Reflet de ce constat, l’innovation de l’offre est surtout portée par les solution front office avec 65% des startups référencées qui proposent des solutions/services développant activité et CA des restaurateurs.
Des innovations importantes sont également attendues en back office dans les années à venir, face aux nouveaux enjeux majeurs d’aujourd’hui tels que la traçabilité, le gaspillage alimentaire ou encore la gestion des déchets.
Parmi les faits marquants décelés en Front Office en 2017, on retrouve ainsi une communication en ligne toujours plus répandue (80% des restaurateurs communiquent sur les réseaux sociaux et 25% des startups optimisent cette communication), un important développent de la réservation en ligne (service proposé par 47% des restaurateurs et 20% des startups), l’émergence de nouvelles solutions de commande/paiement (13% des restaurateurs utilisent le système click & collect et 25% des startups proposent des solutions via appli, mobilier connecté ou tablette).
La livraison de repas se restructure (20% des restaurateurs répondent à cette demande et 20% des startups proposent une offre ciblée), et enfin, ils sont plus de 77% des restaurateurs à gérer leur e-réputation (5% de startups front office référencées proposent un outil de fidélisation).
Côté Back Office en 2017, on retrouve une gestion du personnel digitalisée (services ou applis utilisés par 32% des restaurateurs, solutions RH proposées par 27% des startups), un suivi des performances de vente qui s’amplifie (34% des restaurateurs sont concernés et 15% des startups offrent des solutions de pilotage associées aux nouveaux systèmes de caisses).
41% des restaurateurs ont déjà acheté en ligne (13% des startups proposent à ces derniers de nouvelles alternatives d’offres/services), et 34% utilisent désormais le digital pour gérer leurs stocks.
Enfin, ils sont toujours plus nombreux à se préoccuper du gaspillage alimentaire avec 12% des restaurateurs qui souhaitent mettre en place des solutions pour limiter ce gaspillage, et 11% des startups à proposer des solutions allant dans ce sens (restauration collective et commerciale).


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel